logo

Revue de web n°224 : les temps modernes

besnob-miranda-kerr-gq-bondi-hipsters

De la parodie, du make up, du sex(isme), G.O.T. à la française, du nu, de la com’, de l’indus’… Bon weekend, les petits chats! C’est la vie (la leur, surtout) sur le web cette semaine (n’oublie quand même d’aller boire un coup en terrasse). Zoubi/snob.

Miranda Kerr, vous aimez? Elle est beeeellllllle. Oui bon, les lecteurs du GQ UK se régalent, la jeune et jolie actrice y pose, pas dans le simple appareil, c’est pas assez sexy, les gars, mais tirant sur un tee-shirt blanc (mouillé?) dans la plus pure tradition 80’s (what a cliché). Nous, les filles, on relève le manque cruel de créativité et le manque de fantasmes, bonjour archaïsme et bâillements consécutifs, des poses.

Cool, on n’est pas les seules. Voire on est fortement titillé par la copie (on n’ose parler de parodie, ça n’a rien de comique, c’est juste identique) de Bondi Hipster, marque australienne tout comme l’actrice, qui met en scène un de ses membres (sic) dans les mêmes situations. A découvrir chez Madmoizelle. C’est moins ridicule et chiant, bizarrement en  fait, un homme nu en chaussettes, bien photographié, évidemment. En plus, l’homme (Dom) parle:

  • Miranda pour GQ : « Plus j’ai de relations sexuelles, plus mes bras et mon estomac sont dessinés »
  • Dom :  « Plus j’ai de relations sexuelles, plus je suis poilu »

On te kiffe Dom, merci.

besnob-manrepeller-make-up-or-not

Grâce à l’amie Noémi (oui, BeSnob est très influencé par les bonnes personnes), on découvre l’article sur le maquillage de notre adorée et ante-mentionnée Men Repeller. Nous le redisons pour les non-adeptes de Google Translate (gloire à elles, si elles veulent capter en english), littéralement, le titre du blog de cette fantastique et originale américaine signifie Repousse-hommes. C’est à dire qu’elle passe en revue ce qu’elle aime en matière de style et qui va forcément déplaire ou créer l’incompréhension chez les mecs. Ahahah. Comme ci cela ne t’arrivait pas tous les jours?

Bref. Cette fois, l’affaire est moins légère qu’il n’y parait. Il ne s’agit pas d’une robe sans forme anti-sex mais super trendy, ni de nœuds dans les cheveux tu-vas-sortir-avec-ça? Non. Mais d’un mail dont la conversation précédente n’a pas été ôtée (oups). Chez Besnob, ça nous est arrivé une paire de fois (de notre fait, ça vous étonne?). Mais jamais au point insultant de Men Repeller qui s’est vue traitée de « moche comme une enculade »  (ah oui, c’est vrai, ceci a les relents d’une traduction Google si vite décriée) en VO, donc: « She is ugly as fuck« . Pourquoi un tel commentaire? Surtout parce que la jeune femme n’est que très peu maquillée au royaume de la peinture faciale. Lisez tout ça, avec ou non l’aide de Google, c’est super bien narré.

Accroc à G.O T.? Mein Got, Game Of Thrones, quoi! La nouvelle saison a commencé et chacun tremble sur le prochain héros zigouillé. Ceux qui suivent nous comprennent (et je vous assure qu’au départ on n’était pas très heroic fantasy, mais là, c’est différent, c’est pas pareil). Le génie de la série ne pourrait guère se nicher en France (et sûrement pas chez TF1). Une parodie démontre en quoi. Facile mais drôle, mais facile mais drôle, mais déprimant.

Grâce à l’amie Marie (une autre, pas celle de BeSnob, ce prénom est courant mais partagé par des femmes singulières et fascinantes, on le sait bien), on reste totalement concentré sur la guitariste du clip relayé par Brain. Ouaille? Elle ne porte pas de culotte (selon notre magazine pupute préféré, en réalité, nous, nous pensons qu’il s’agit d’un body ultra échancré jusqu’à l’os. Qu’en pensez-vous?). Très clairement devant la nullité du morceau, il fallait créer le buzz (ouh le vilain mot).

Notez-vous au passage l’habillage pub de notre aimé mag? Faut bien bouffer, no problemo. Non, la question c’est davantage que cette campagne a fait le buzz (bad), encore le mot, mais arrêtez! Bon, déjà le côté provoc cool, what the fuck, génération Y du slogan, nous ne le renions pas ici. On ne se compare pas vraiment à ce type de mouvance surtout récupérée par la pub, mais le majeur levé, on a toujours aimé. Non le problème vient des pochoirs, supposés accompagner la campagne, pochoirs bombés au pied de l’immeuble de blogueurs ou autres acteurs du web dits influents. Genre je mets une flèche à l’endroit où tu habites, porteuse d’un message limite, histoire de bien indiquer à tous les trolls et voisins acariâtres qu’ici vit l’influent, le passionné de mode au dressing bien rempli, la mignonne ou la personne qui voulait garder sa vie privée secrète… Décryptage du jeunisme érigé en principe chez Détachée de Presse.

Pour finir (et grâce à Philippe, bonjour Philippe), découvrez les gifs trop entêtants et chelous de la chaine industrielle. Celle qui concocte nos produits favoris. Ou d’autres, perso, nous ne consommons pas tous les jours des casques camouflage ni des chaines tout court. A regarder ceci, on est cependant plongé dans ce rythme digne des films de Chaplin, répétitif et qui rend dingue, qui a donné naissance, en vrac, à la lutte ouvrière, à la musique techno, aux trucs métalliques dans le nez et les oreilles, aux tambours du Bronx et à notre oeil suspect sur l’arrivée du plombier. Ou whatever (merci Google translate).

 

 

The following two tabs change content below.

besnob

Jennifer + Marie 🙂


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

YOU MAY LIKE

Cold Wave