logo

Vous cherchez des boots/bottes casual folk ? Pensez à Koah !

Koah  2014

Voilà un mois, je passais un agréable moment à la boutique parisienne Koah dans le Marais : petits fours, champagne, pose de vernis Essie, les blogueuses étaient chouchoutées…

Je m’y suis rendue en tentant de me souvenir concrètement du style de la marque, dont le nom me disait vaguement quelque chose. En vain. C’est sur place que j’ai compris pourquoi : avant, Koah, c’était un peu bof, un peu ringard, on ne pensait même pas que ça pouvait être de qualité c’est dire. Et puis finalement, la marque, qui fête ses dix ans cette année, a dépoussiéré tout ça et donné le coup de fouet qui manquait à ses collections.

koah bottines Koah

Koah a compris que les classiques telles que les bottines façon Dickers d’Isabel Marant, les bottes de motarde ou encore les desert boots demeurent des indémodables pour les modeuses et que la carte à jouer était là.

Pari réussi.

bottes Koah

La collection printemps-été 2014 est un secret à partager entre dingos de boots, j’ai essayé trois paires, et à mon grand étonnement (je chausse du 40,5, j’ai une cheville fine et les pieds grecs, autant vous dire que c’est une galère pour trouver mon bonheur), toutes étaient non seulement à ma taille (si vous faite une demi-pointure, prenez la taille en dessous) mais surtout ultra confortables.

bottines larissa Koah

Pas de cuir rigide dans lequel vous vous sentez engoncée, la hauteurs de talon (8cm) est parfaite pour la journée, honnêtement je suis assez bluffée (mes copines aussi d’ailleurs). La qualité est top, rien à redire (en tout cas depuis un mois que je les porte, RAS). La marque propose aussi des ballerines, des desert boots fluo assez sympas et une gamme de baskets style vintage, un peu trop masculines à mon goût. Pour les bottes de motarde, je vous recommande chaudement le modèle Dune, elles sont hyper souples et confortables comme des chaussons.

Je suis repartie avec les bottines cognac (modèle Larissa, 169 €) suivantes, je ne les quitte plus et pourtant je ne suis pas friande des clous sur les chaussures mais là c’est finalement très discret, on ne les voit pas trop.

Koah shoes

boutique Koah

Bottines modèle Larissa.

Conclusion : une marque française à redécouvrir notamment pour celles qui peinent à trouver des boots mode (casual, ethniques, rock ou folk) de qualité et pas au prix de créateurs (même s’il faut compter 150 euros en moyenne).

Boutique parisienne : 21 rue de Turenne dans le 4ème. Et tous les points de vente (multimarques à Paris également) à découvrir sur le site et e-shop :

www.koah.fr

© Koah, JD.Tougarinoff

The following two tabs change content below.

Jennifer

journaliste web
Avec son cœur d’arty choc, Jennifer de Tougarinoff, aristo bobo chic, nous régale de son regard clair sur la mode, les people, les gadgets, les souliers, la vie et (re) la mode, j’insiste. Journaliste et blogueuse pointue, trentenaire et totalement parisienne, (voilà, c’est fait pour les catégories socio professionnelles, que la belle explose régulièrement), Jen est au fait de l’actualité du monde et du coin de sa rue ; elle épingle façon vaudou tout ce qui anime les filles. Contact : jennifer@besnob.fr


Une réponse à “Vous cherchez des boots/bottes casual folk ? Pensez à Koah !”

  1. aurra dit :

    Salut,

    Est ce que tu sais si la marque existe toujours?
    Je suis passée rue de Turenne et ils ne vendent pas cette marque, et le lien du site amène a un truc d’imprimeurs…

    Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

YOU MAY LIKE

Expressions by Saitek

Ter repetita

Je vais me repoudrer…