logo

Derm-Ink, la cosméto des filles tatouées

besnob-soins pour tatouages-Derm Ink

Je parle des filles dans le titre mais la marque s’adresse également aux hommes : Derm-Ink est unisexe, proposant à tous une gamme de 3 soins post-tatouage bourrés de nutriments pour chouchouter sa peau traumatisée. Formulée et fabriquée en France, la ligne se présente sous forme d’un gel nettoyant (12 €), d’un baume après-tatouage (20 €) et d’une crème protectrice (25 €). Autant je pense qu’on peut faire l’impasse sur le gel (en le remplaçant par un autre nettoyant type Klorane au ph neutre), autant le baume à base d’algisium est réellement apaisant pour la peau tatouée.

En jetant un oeil sur Google, je suis tombée sur quelques blogueuses tatouées qui ont testé un des flacons, il semble que la qualité soit vraiment au rendez-vous.

Le + : sans parfum ni parabène, donne de l’éclat aux couleurs du tatouage, packaging sympa, bref c’est l’idée cadeau pour la (ou le) tatouée du 24.

Soins Derm-Ink pour entretenir son tatouage, à partir de 12 euros, sur www.derm-ink.com

© Derm-Ink

The following two tabs change content below.

Jennifer

journaliste web
Avec son cœur d’arty choc, Jennifer de Tougarinoff, aristo bobo chic, nous régale de son regard clair sur la mode, les people, les gadgets, les souliers, la vie et (re) la mode, j’insiste. Journaliste et blogueuse pointue, trentenaire et totalement parisienne, (voilà, c’est fait pour les catégories socio professionnelles, que la belle explose régulièrement), Jen est au fait de l’actualité du monde et du coin de sa rue ; elle épingle façon vaudou tout ce qui anime les filles. Contact : jennifer@besnob.fr


4 réponses à “Derm-Ink, la cosméto des filles tatouées”

  1. Merci beaucoup pour le lien ! 🙂
    C’est vrai que la qualité est au rendez-vous chez cette marque

  2. Gil, was slavery and Jim Crow only a black problem, or only a white problem? Is the state of Israel only a Jewish problem? Didn’t the Germans have their own problem, to decide who is a German, and what was best for the Germans? Also, were the post-WW2 WASPs who allowed their minds to be changed by outsiders traitors to their own kind? And on the Emerald Isle who was the real Irishman, the Orange man or the Other?

  3. Keith – The federal government spends over 50% of the budget on entitlements and about 17% on the military (even with the war).Most entitlements are welfare – something for nothing. Just like the flippers want to be bailed out…Are you becoming a republican?Marky Mark

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

YOU MAY LIKE

La fête est finie