logo

I gadoue, babe

Tandis qu’une douce odeur de hachis parmentier file à travers ma fenêtre à l’espagnolette, fumant comme un pompier, j’entrouvre, j’entrouvre, puis remets le chauffage, puis re-fume, puis éteins, puis ré-entrouvre, je sais ce n’est pas très ecorrect, tout ça, je regarde comme chacun, tomber la pluie.

besnob-boots-cuir

Non mais attends, j’ai passé la demi-journée (et beaucoup plus si affinités) sous cette même pluie. Vous connaissez sans
doute ma collection et ma passion pour les escarpins sophistiqués, rares et féminins, avec ce qui tombe c’est: laisse tomber. Pas question de ruiner presque un mois de salaire sous les gouttes, en dix minutes. Ni ma plante de pied d’ailleurs. Du coup je fus bien aise de trouver ces Chelsea à pseudo-guêtres (qui me font oublier les ambitieuses aiguilles), en vrai cuir, madame, chez New Look. 65 euros, le genre qui tient le coup quoiqu’il arrive, avec cette touche hybride grunge-dandy que j’affectionne, malgré le plat.

besnob-bottes-caoutchouc-transparentes

Sinon et grâce à la merveilleuse Miss Glitzy, j’ai découvert ces bottes transparentes I Feel Boot. Vraiment sympas si on veut un peu funkiser, dédramatiser ou en toute simplicité personnaliser ses bottes de pluie. Donc, iront très bien avec les Tabio juste à côté ou seront divines avec les chaussettes Pas Chassé dont je vous promets-craché qu’on va entendre parler (et ici pour commencer, très vite).

besnob-meduse-boots-caoutchouc-leo

Et enfin, je ne connaissais pas cette marque, Meduse, mais sans doute parce qu’en dehors des talons, quoi, je ne suis pas super au point. Franchement pour des bottines de pluie, ce qui pourrait rien qu’à le dire nous plonger dans des affres de neurasthénie, elles sont plutôt plaisantes. Voire joyeuses. Si, si. Le modèle noir semelle rose te redonnerait presque la pêche. Entre 50 et 60 euros.

Atchoum.

The following two tabs change content below.
Elle vous raconte la mode de A à Z, sans hésiter à prendre des chemins de traverse, ne voit la vie qu’à condition d’être perchée sur des escarpins et n’oublie jamais que les vêtements sont avant tout une manière de se mettre en scène et de jouer…! Contact : marie@besnob.fr

Derniers articles parMarie (voir tous)



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

YOU MAY LIKE

Soldes : c’est parti !

No way ou yeeaaah ? (#84)