logo

Ce matin, un lapin…

besnob-MINNA-PARIKKA-CARACAL-BLACKWHITE1
Minna Parikka, notre finlandaise préférée, rejoint pour notre grand bonheur la ménagerie de la rentrée avec ses variations shoesesques autour du lapin. Pas le rendez-vous manqué, ok? Non le prolifique et mignon mammifère.

besnob-MINNA-PARIKKA-mocassin-lapin
L’échelle d’hystérie est à son comble, ici, avec ce mocassin (déjà, on dit mocassin avec des tremblements dans les mains et ce n’est pas la gueule de bois) qui met en scène un lapin en pingouin (smoking de rigueur), oui, on kiffe les croisements. Alice aux pays des surréelles, noir et blanc graphique, chic, chic, chic.

besnob-MINNA-PARIKKA-loafers-rabbit-PINK2
besnob-MINNA-PARIKKA-loafers-rabbit-PINK
Les plus Barbara Cartland d’entre nous craqueront pour la version flamand rose (croisement toujours), pink flamingo comme dirait John Waters, même si nous recommandons la plus grande sobriété, disons, masculine sur le reste de la silhouette.

Besnob-MINNA-PARIKKA-LYNX-BLACK2
À talons hauts, on prend son envol comme une gouvernante coquine de conte de fées (Mary Poppins meets Playboy).

besnob-MINNA-PARIKKA-ANGORA-SUEDE-GREY
besnob-MINNA-PARIKKA-HIGHHEELDOE-ANIMALPRINT
Un poil (angora) plus premier degré: en gris ou tacheté, ça le fait bien avec une robe austère et unie, mormonne, vous voyez.

besnob-minna-parikka-escarpins-lapin-paillettes
J’adhère moins au modèle pailleté, un peu lapin de Pâques Kinder à mon goût, trop décalé, mais suis certaine qu’il fera des émules pour le réveillon.

besnob-minna-parikka-sacs-pochette-lapins
On achève bien les chevaux avec des pochettes enchanteresses, à grandes oreilles et ainsi coordonnées, qui rappellent les minaudières Mc Queen avant qu’il n’ait rencontré le loup.

On attendra l’automne pour débuter l’élevage, on chassera la bête sur l’e-shop, on se contente déjà de ballerines ou escarpins léopidés en noir (collection été) chez Sarenza…

The following two tabs change content below.
Elle vous raconte la mode de A à Z, sans hésiter à prendre des chemins de traverse, ne voit la vie qu’à condition d’être perchée sur des escarpins et n’oublie jamais que les vêtements sont avant tout une manière de se mettre en scène et de jouer…! Contact : marie@besnob.fr

Derniers articles parMarie (voir tous)



Une réponse à “Ce matin, un lapin…”

  1. Marie-Anne dit :

    Une collection que personne ne va porter mais dont tout le monde va parler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

YOU MAY LIKE

Pendules à l’heure

30 euros maxi