logo

Un cœur en Hyber

Férus d »art contemporain, vous allez adorer. Pas férus du tout et assez désarçonnés en général, vous allez adorer, voire vous serez réconciliés. Fabrice Hyber, artiste “c »est tout et c »est déjà pas mal“ nous invite à profiter de son spa mental au palais de Tokyo. Spa mental? Oui, il s »agit ici d »une (re)mise en forme de la cervelle. Deux parcours nous y sont proposés par l »artiste, l »un très actif, où nous traversons les espaces, paysages jeux de mots, véritable expérience sensuelle qui nous permet de pénétrer dans la maison frigo, de taper la balle carrée, de prendre une douche de jus de fleurs ou un bain de monnaie, de créer l »orage ou de se faire caresser par les plantes. L »autre itinéraire est plus contemplatif et juchés sur un balcon qui fait le tour de l »exposition, on prend de la hauteur, nous changeons radicalement notre point de vue, de fait.

Deux manières de regarder les mêmes éléments, ces éléments étant eux-mêmes l »expression d »une décomposition de concepts, d »idées, de ressenti, ré-agencés afin d »en saisir la beauté originelle et de démêler le chaos.
«L’idée, c’est de décortiquer les ingrédients de l’image et d’en recomposer une. Quand on a une tomate, on la décompose en couleurs, eau, sels minéraux par exemple, et ensuite on recompose du ketchup. Donc je déconstruis tous les ingrédients de l’image pour n’en trouver que les matières premières.»

 

Le nuage: « un véhicule arrimé au sol par ses liens de pluie (Swarovski) »

Pas de cartel: toute info sur l »œuvre est croquée sur les murs par l »artiste (comme un work in progress chez Géo Trouvetou)

Des dessins suspendus comme du linge sur une terrasse italienne (ou comme les strates d »un tableau), au travers desquels on avance

Fabrice Hyber, un piaf, la salle de spa (pour soins mentaux)

Le spa: vous prendrez bien un bain de piment ou d »argent?

Le spa: les préparatifs de l »accrochage et une cabine d »orage

Douches de jus de fleurs

MIT-Man (2007)

 

Un mètre cube de rouge à lèvres Yves Saint Laurent

La vue bis, depuis la passerelle ©Didier Plowy

Une partie de foot au carré? ©André Morin

Exposition monographique de Fabrice Hyber, « Matières Premières« , dans le cadre de la saison « Imaginez l »Imaginaire », 28.09.12 – 07.01.13, Palais de Tokyo, 13 avenue du Président Wilson, Paris 16.

The following two tabs change content below.
Elle vous raconte la mode de A à Z, sans hésiter à prendre des chemins de traverse, ne voit la vie qu’à condition d’être perchée sur des escarpins et n’oublie jamais que les vêtements sont avant tout une manière de se mettre en scène et de jouer…! Contact : marie@besnob.fr

Derniers articles parMarie (voir tous)



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

YOU MAY LIKE

D’actualité, finalement