logo

Culture pop

Les Popples, Bart Simpson… Jérémy Scott rend honneur à toute une culture pop dans sa collection AH2012/2013.

Holà chicas ! Alors, ces vacances, vous vous êtes bien tropicalisées sous le soleil, vous êtes prêtes à démarrer une nouvelle année de boulot, de galères et de futilités avec nous ? Pour ma part, la Suisse et l »Andalousie m »ont revitaminée et vu le retour dans la grisaille dans lequel je me suis légèrement laissée aller au spleen hier (le coup de blues post-vacances où on se demande pourquoi on ne bazarderait pas sa vie parisienne pour une maison au soleil et au calme, hein, vous connaissez je suis sûre…) , ce n »est pas sans joie que je vous retrouve vous, et ma Marie. Parce que c »est bien sympa le bikini et le short denim pendant un mois, mais me taper mon mec 24/24H, perso, c »est un gros challenge (je comprends tous ces couples qui divorcent à la retraite maintenant) (si tu me lis mon amour, je t »aime toujours hein).

On va démarrer cette rentrée des classes avec l »habituelle collection automne-hiver de Jeremy Scott, l »éternel adolescent qu »on aime ou qu »on déteste, selon ses inspirations. Cette saison, je ris avec lui : la culture pop de ma génération en une ligne de vêtements et d »accessoires, ça me plaît.  Les Simpsons, Google, les Popples, les smileys en veux-tu en voilà, bref le message est clair : big bisous à mes amis nés en 80.

Je vous laisse apprécier ce LOL vestiaire…

A shopper chez Colette (enfin je vous préviens, tout coûte une blinde, 265€ l »écharpe, 200 le legging…).

© Jeremy Scott

The following two tabs change content below.

Jennifer

journaliste web
Avec son cœur d’arty choc, Jennifer de Tougarinoff, aristo bobo chic, nous régale de son regard clair sur la mode, les people, les gadgets, les souliers, la vie et (re) la mode, j’insiste. Journaliste et blogueuse pointue, trentenaire et totalement parisienne, (voilà, c’est fait pour les catégories socio professionnelles, que la belle explose régulièrement), Jen est au fait de l’actualité du monde et du coin de sa rue ; elle épingle façon vaudou tout ce qui anime les filles. Contact : jennifer@besnob.fr


13 réponses à “Culture pop”

  1. Lucile dit :

    Sinon y’a des pulls mickey et bambi chez H&M qui sont bien funs aussi et bien moins chers 🙂

  2. Jennifer dit :

    Cool, je vais aller voir ça, un petit Bambi je suis pas contre.

  3. Marie dit :

    Ma poule! <3

  4. Cette saison je lui fous la paix, je peux pas critiquer Bart…Mais bon je sais pas ce qu’il prend mais ça dézingue les pupilles, sévère même!
    Mais bon I love Bart;)!LOL!

    Dc free pass jeremy cette fois je te te laisse te gaver de vicodin et siroter tes cosmo en paix avec ton pote David LaChapelle… j’ai pas pu résister…

    PS: moi je suis toujours en mode à bas Paris et les parisiens j’veux vivre sur un voilier! J’ai l’impression de me retrouver dans un tunnel tellement y’a pas de lumière:(

  5. Jennifer dit :

    et moi je suis démoralisée par le gris et le froid, les factures, les courses qui coûtent une blinde quand là-bas on mangeait bon et pas cher, et ajoute à ça que je suis en mode « refaire on CV et garde le moral », c’est bon j’ai juste envie de te dire : viens repartons là-bas !!! :))

  6. Arielle dit :

    Je suis sceptique

  7. Pétard!! Tout pareil! Je suis aussi en mode « refaire le CV », pour 2 cafés ici j’aivais un « sex on the beach »/ olives/ féta grilla! et les gens sourient, alors qu’ici on dirait que la caissière veut te scalper!

    ouais viens on repart! ;)!

  8. Jennifer dit :

    Paraît qu’il fait beau et chaud ce we, on revivra un peu, tapas vino rioja et boule quiès sur le balcon (ah c’est sûr que le boulevard ça me change de ma vue sur la Sierra NEVADA !)

  9. Jennifer dit :

    le pire ça a quand même été le premier apéro lundi où pour 3 bières et deux verres de vin on s’en est tirés pour quasi 30 €, c’était trois jours de soirées tapas cervezas en espagne, les boules

  10. pareil pour le premier apéro de retour !ça parait surréaliste de payer aussi cher pour boire un coup et dans des verres pas propres propres sur un pauvre terrasse avec des pauvres cacahuètes toutes moisies! les méga boules quoi!!

  11. Jennifer dit :

    et des cons qui se la racontent de trop en guise de voisins (bon mais heureusement je choisis pas trop mal mes qg mais bon, même… )

    oh là là comme on est dég d’être rentrées, on filerait la dépression à un régiment !

  12. et des tâches qui friment (purée quand tu reviens d’un coup tu te rends compte que les parisiens , c’est vrai, c’est vraiment des tâches!) avec des petites discussions où chacun cherche l’épate! Il y’a 2 filles qui ont échapper de peu à l’immolage par le feu dimanche, je passais du bruit du vent à ça!

    C’est clair que on devrait demander à Lexomil de nous filait des parts tellement on leur fait fructifier le business;)!LOL!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

YOU MAY LIKE

Bébé toi-même !

Miami Vice forever