logo

Balenciaga ga

Tiens un peu de culture, ça ne nous brûlera pas le cerveau. En ce moment et jusqu »au mois d »octobre se déroule une exposition autour de Balenciaga, architecte enlumineur, créateur modulant gracieusement la ligne d »équilibre entre pureté des formes et sombre profusion luxuriante. Plus de soixante-dix costumes et éléments de vêtements des dix-huitième, dix-neuvième et début vingtième siècles issus des propres collections du maitre espagnol y dialoguent avec une quarantaine de robes et de manteaux haute couture griffés Balenciaga entre 1937 et 1968, issus du fond Galliera ou prêtés par la Maison Balenciaga. Ah, oui, sur le papier c »est très excitant. Écoute: corps à baleines et casaquins, habits de lumière en satin, boléros en velours, collets et mantelets, robes à tournures, étoles en cachemire, mantilles en dentelle, échantillons de broderie et de passementerie accompagnent les plus belles pièces du styliste et dessinent sous nos yeux les liens, les références évidentes, les inspirations du grand Cristobal.

Parlons dès à présent de la scénographie. D »une profonde austérité et évoquant les 4 000 m2 des réserves du musée Galliera –véritable labyrinthe de tringles et de tiroirs- elle s »orchestre au fil de meubles métalliques, inapprochables et contraste violemment avec la qualité de détails des pièces présentées. Contraste qui aurait pu fonctionner, si on n »était pas si frustré de ne pas voir grand chose, de ne pouvoir tourner autour des modèles. En même temps, avouons-le, je n »aimerais pas être scénographe et devoir mettre en scène une exposition de costumes, vêtements, pièces d »habillage. Sorti du Stockman, mannequin, peu de salut, sans parler de la quasi obscurité que la préservation des vêtements réclame, bref, sale métier. Bon, mais que cela ne vous gâche pas le plaisir, hein. D »autant que c »est l »occasion de découvrir Kasinon.fr/ » target= »_blank »>Les Docks (cité de la mode et du design) qui attire le chaland dans ce quartier où l »on ne passe pas par hasard en ouvrant de multiples boutiques de créateurs pointus (Yiqing Yin mais aussi Bleu de Paname dans le pop-up store).

 

Cristóbal Balenciaga,
Collectionneur de modes

13 avril – 7 octobre 2012

les docks – cité de la mode et du design
34 quai d’Austerlitz
75013 Paris
Tél. 01 76 77 25 30

Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h,
sauf jours fériés.

The following two tabs change content below.
Elle vous raconte la mode de A à Z, sans hésiter à prendre des chemins de traverse, ne voit la vie qu’à condition d’être perchée sur des escarpins et n’oublie jamais que les vêtements sont avant tout une manière de se mettre en scène et de jouer…! Contact : marie@besnob.fr

Derniers articles parMarie (voir tous)



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

YOU MAY LIKE

No Way ou Yeeaaah ? (#183)

Protégez votre DS Lite