Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/14/d268350180/htdocs/wp-content/plugins/wordpress-ping-optimizer/cbnet-ping-optimizer.php on line 533
logo

Revue de Web n°78 : Dîner aux chandelles


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/14/d268350180/htdocs/wp-content/plugins/really-simple-facebook-twitter-share-buttons/really-simple-facebook-twitter-share-buttons.php on line 538

Orgy1Bientôt la Saint-Valentin, c’est l’année du lapin (pas de lien conscient entre ces deux événements) on galère avec nos hotlines et on s’achèterait bien une petite véranda, crois-nous. Si, si, pour preuve: cette revue de web prête à tout.

Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour lundi prochain :

*Organiser une partie fine. Invité(e) le soir du 14 février, bien décidé(e) à passer un moment trop sympa avec tes poteaux, croyant éviter d’un même geste malin le célibat, Les Experts à la télé ou le tête à tête de faïence consterné (ou le tête à tête devant la télé ce qui revient à une forme de célibat), nous te mettons en garde. De Charybde en Scylla il n’y a qu’un Rubicon qu’on traverse d’une brassée… Heureusement Soyons-suave nous balise la route et nous lance une bouée en répondant à cette question qui nous obsède:  Comment savoir qu’un dîner risque de se transformer en orgie ? Car méfiez-vous: L’hibernation ayant ses limites, il n’est pas impossible que ces mêmes amis qui ont l’amabilité de vous convier à une pierrade, aient d’autres idées derrière la tête que de simplement faire griller des escalopines de volaille sur pierre chaude.

* Remporter le kiki l’homme aux enchères. Il y avait Drouot pour les objets, maintenant il y a Tonjulesauxencheres.com. Une salle des ventes virtuelle pour trouver un mec kleenex. Pour l’instant, on préfère Adopteunmec.com (pour les copines, bien sûr…).

* Réserver une table de 30 au resto pour faire la nouba avec ses potes, son mec, sa nana, ses ex et autres mélanges improbables. C’est l’idée d’une chronique anti-girly, « My bloody fucking prock Valentine« . Dictature-Révolte-Insurrection, voilà le programme anti-saint-Valentin bien trouvé de ce blog ! Allez lire la note en passant car si vous êtes célib’ et déprimée de passer la saint-Valentin seule pour la énième fois, ça vous redonnera un petit coup de fouet. Enfin on vous le souhaite, ce serait vraiment con de déprimer parce qu’on n’a pas un mec un lundi soir, journée de la semaine où on n’a qu’une envie : rentrer après la journée la plus hard de la semaine et manger du fromage-Poilâne en regardant sa série tranquille sans mec boulet qui veut voir le foot à la place (message perso passé, ça c’est fait).

* Porter des trucs en latex et de la lingerie pupute pour provoquer un infarctus à ton mec (ou au plan sexe). En tout cas c’est le programme de Maia Mazaurette sur Madmoizelle : « C’est la Saint-Valentin bordel de slip. Et c’est exactement pour cette occasion qu’ont été inventés les culottes ouvertes, les serre-tailles, les mini-jupes en cuir et les bottes rouges. Imaginez cette journée comme un carnaval du sexe. » Nous, le latex, on n’est pas fans. Mais nos hommes ? …

* Sortir Médor jusqu’à la soirée Spéciale saint Valentin « entre maîtres ». On vous jure que si, ça existe (et on adore – surtout Jennifer, qui rêve encore de l’homme idéal en blouse verte de vétérinaire) Au programme : Sortiedechien.com invite les maîtres  (non, pas de soirée dominatrice camouflée, on a vérifié) et leurs chiens à venir tous se retrouver dans un bar le soir du 14, une chérie pour le labrador et un mec pour la célibataire qui en avait marre de dîner aux chandelles avec son chien. Et pour les chats, ça existe ? (Mal)heureusement, la soirée se déroulera à … Montréal.

*Poser un lapin en cette année éponyme, mon gros chat (ça c’est bien anti-valentin, mais c’est méchant, quand même). Dire que c’est trop mignon un lapin, gnougnougnou, ouh l’est tout doux le lapin on en fait de beaux manteaux le lapin, c’est se tromper. Tout ce que vous avez toujours voulu ignorer sur le rongeur baiseur chez Arsenic et Petites Culottes. Et on en profite pour se taper un lapin farci aux pommes, seul(e) ou pas c’est miam.

*S’acheter une véranda. Si, si, après avoir suivi les 19 minutes d’une fiction anti-artistique, touchant ainsi au chef d’œuvre, nous vantant l’achat dudit jardin d’hiver par un couple ex porn-star à Quimper, genre, vendu par un commercial de 12 ans aux yeux bleus lagon, soutenu d’un rythme haletant et fascinant de décors à couper le souffle, ta vie va changer. C’est le Craypion d’Or de la video d’entreprise de l’année chez Rue89 et c’est pure poésie.

Source credit image : Retrospace

The following two tabs change content below.

besnob

Jennifer + Marie 🙂


7 réponses à “Revue de Web n°78 : Dîner aux chandelles”

  1. Geofreeze dit :

    Je dois avouer que les illustrations de restons-suaves sont tout simplement magnifiques! J’adore! Surtout le Remake de Madonna en Body!

    Et pour les mecs seuls, on fait quoi? Le shopping et les cadeaux pour soi-même ça marche aussi non?

  2. jennifer dit :

    tout marche pareil que pour les filles, bien sûr !

  3. Marie dit :

    Bah oui, tout est mixte comme la salade.

  4. Geofreeze dit :

    Merci de me faire déculpabiliser avant d’aller faire remonter l’économie!

  5. Soyons-Suave dit :

    Nos efforts constants portent enfin leurs fruits : figurer pour la seconde fois dans la Revue du web de beSnob !
    Nous notons donc que vous n’êtes pas insensibles aux orgies, ni aux questions métaphysiques qui nous hantent quotidiennement.
    Merci mesdemoiselles, c’est un honneur.

  6. Marie dit :

    @Soyons-Suaves: l’honneur est tout partagé (euh, ça se partage?). Et merci à vous pour la qualité de vos réflexions, illustrées à merveille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

YOU MAY LIKE

Voeux, vaches, cochons