logo

Franck et la famille


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/14/d268350180/htdocs/wp-content/plugins/really-simple-facebook-twitter-share-buttons/really-simple-facebook-twitter-share-buttons.php on line 538

lovisa-FetFAmi(e)s parisien(ne)s, je n’ai jamais autant voyagé que ces jours derniers. Hier en repérage dans un spa quelque part vers-autour-avant Marne la Vallée pour une série photo dont on reparlera, au moins dans la blogosphère (attention suspense). L’autre soir à l’inauguration de la nouvelle peau de la boutique Franck & Fils, rue de Passy, sise dans le 16ème arrondissement parisien, rive gauche, oui, autant dire une expédition comparable à l’exil en grande banlieue perdue dans les champs de maïs. Sauf que, comme vous vous en doutez, point de céréales dans le 16 mais de la dadame bon-ton (attention cliché). Ahah. Je décrasse mes stéréotypes actuellement, voyez-vous. Et là où l’on pouvait craindre l’amoncellement sans surprise de produits riches et très connus, patatra, on y trouve dorénavant un étage « Franck & filles » que j’oserai définir comme jeune (jeune comme moi, on s’entend). Il s’y côtoie Helmut lang, Lou de Beauregard, Majestic, Lovisa Burfitt et Le Mont St Michel, pour donner un ordre d’idée du grand écart. On m’a glissé à l’oreille durant la soirée que les soldes y étaient fabuleuses: démarrant à -50%, on y trouverait surtout TOUTES les tailles (rapport à la clientèle du quartier pas typiquement 38, rajoutait la mauvaise langue). Le premier étage reste dédié aux créateurs pignon-sur-rue mais quand même bien pointus (Carven, Dice Kayek, un trench Burberry en exclusivité etc), tandis que le rez-de-chaussée, poum, nous enchante de bijoux tous plus désirables les uns que les autres (de N2 à Shourouk, et franchement j’en passe), de sacs, ok, de chapeaux, merveille. Bien bien loin de l’image figée de rombière sans horizon que je m’étais formée depuis ma place Voltaire (est, 11, rive droite, horizon limité aussi jusqu’alors).

The following two tabs change content below.
Elle vous raconte la mode de A à Z, sans hésiter à prendre des chemins de traverse, ne voit la vie qu’à condition d’être perchée sur des escarpins et n’oublie jamais que les vêtements sont avant tout une manière de se mettre en scène et de jouer…! Contact : marie@besnob.fr

Derniers articles parMarie (voir tous)



4 réponses à “Franck et la famille”

  1. Ah…quand j’habitais à Paris, rive droite, j’allais souvent chez Franck & Fils. Rue de Passy, après avoir évité bon nombre de caniches (je hais ces chiens), je passais les portes du magasin et c’était le régal, pas trop de monde, une sélection de bijoux pointue, pareil au premier pour les chaussures, les premiers à m’avoir fait connaître les bougies Honolulu de chez Astier de Vilatte, dans le rayon petites culottes j’ai même croisé une ex de Gérard Depardieu dont j’ai oublié le nom mais une femme hyper hyper classe et pas du tout mémère, bon, je m’égare, en gros, j’adore Franck & Fils.

  2. Stef & Filles dit :

    Si le XVIe n’est pas 38, le 11 de l’est l’est-il pour autant ?

    Stef à l’ouest mais à l’aise bien qu’à l’est aussi

  3. STEF à l’ouest d’eden mais doit laisser du lest…

  4. Marie dit :

    @Brin de Fantaisie: aaaah les bijoux. Je ferai une note « spéciale » dédiée à cette sélection (bientôt).
    @Stef: au fait, tu joues au loto?
    @Lotfi: t’es mon James Dean rebeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

YOU MAY LIKE

Une petite robe de rien du tout

Up or Down?