logo

Revue de Web n°56 : Glamour Vs Blogueuses Mode

glamour_blogueuses_modeLa cour d’école, le ring, à chacune son camp, support papier ou Web 2.0. pourquoi pas les deux ? Le débat qui fait rage, ou plutôt devrions-nous dire l’émeute qui rallume la flamme originelle de la blogo girly, c’est bien la guerre qui oppose les blogueuses mode au dernier numéro du magazine Glamour, et tout particulièrement à sa rédac chef Marie Lannelongue, qui , dans son édito, « ose » penser que le contenu des blogs mode est de plus en plus consternant, pour ne pas dire trop intéressé. Il y en a un autre, qui en prend pour son grade sur les blogs, c’est Gaël le Bellego, l’auteur de cette enquête effrontément titrée « Le vrai business des blogueuses de mode » (le papier et l »édito, scannés ici). Nous, comment dire ? On est partagées sur le sujet… Certaines « influentes » qui noient le poisson et jouent leur diva, ça existe et ça nous gonfle. Les blogueuses qui mettent du beurre dans les épinards voire plus grâce à la pub, tant mieux pour elles, pas de quoi cracher dans la soupe. La presse papier, jalouse des blogueuses ? Heu, bon, redescendez un peu les filles. Et si ce weekend, on prenait un peu de hauteur… Mais avant, place à la baston !

Violette fait la gueule après avoir lu cet édito aigri. On se range derrière elle quand on lit son droit de réponse sur son blog. Comment ? « Les blogueuses ayant créé leur paire de chaussures pour André (dont elle fait partie) auraient négocié 11% sur les ventes » si on s’en tient au papier de Glamour et WTF, Violette nous dit à nous, petites lectrices au pouvoir d’achat digne du mag (enfin presque, on fera genre, philo de la blogo mode : faire genre), que non, c’est seulement 5% qu’elle empocherait. Ce qui est intéressant, c’est sa note inspirée mais surtout les commentaires, et précisément la réponse de Gaël le Bellego, le journaliste derrière cette saloperie de buzz sans intérêt dont on parle comme des moutons abonnés à Ici Paris. Le garçon livre une réponse qui nous plaît, on vous laisse la découvrir. Au final, on se demande si on doit rire ou pleurer de voir autant de commentaires ci et là à propos d’un pet malin qui suinte la mauvaise foi de part et d’autre.

Hallucinant comme ce buzz (éclair, faut pas déconner) réunit la blogo qui se serre les coudes comme jamais. Nan mais t »y crois? Delphine reconnait être d »accord avec Violette (miracle de la guerre) et en passant souligne le goût prononcé d »hôpital se foutant de la charité que l »enquête glamourienne laisse en bouche. (Notons que Deedee aussi met en cause la retranscription de ses propos et de ses explications au sein de l »enquête…)
Mmmh, faut dire que le titre papier a tellllllllllllement fait parler de lui (euh, dans la blogo, ce microcosme), l »accroche bien putassière en couverture, que si l »on était mal intentionné, on pourrait le suspecter de racoler sur la voie publique pour attirer le chaland pas bien renseigné et prêt à (se) faire plaisir. Bon, bah, à 1€ et des brouettes la passe, faut pas s »attendre au 7ème ciel non plus, on débande vite, là.

Chez Mry, on salue l’excellent papier fédérateur de Géraldine Dormoy sur l’Express. On salue également les précisions de Violette lorsqu’elle comptabilise le nombre de pages pub de Glamour quand sa rédac chef incrimine la blogueuse mode dite influente dans son habitude à forniquer avec le pape Publicité-monétisation. « Il est notoire que les journalistes modes reçoivent des cadeaux en-veux-tu-en-voilà, soient invitées dans tellement d »endroits élégants et lointains qu »elles ont des journées sponsorisées et je ne parle pas des abattements fiscaux pour toutes celles qui ont une carte de presse. Alors, il serait de bon ton que Marie Lannelongue balaye devant sa porte… à moins qu »au fond, ce qui l »a fait tant flipper, c »est de continuer à perdre son lectorat et les investissements publicitaires aux profits des blogueuses modes. » Sauf que, on sait que ça en déplaira certaines, mais un magazine est une entreprise à but lucratif. Le blog mode (ou autre spécialisation),  s’il devient bankable, pourquoi l’auteur se priverait de se faire de l’argent avec, tout en gardant sa ligne éditoriale entière ou au ¾  (le fameux quart qui fait chier tout le monde) ? C’est ici que les avis divergent. Nous-mêmes, sur Besnob ou sur nos blogs persos respectifs, on ajoute parfois quelques carrés de L’Oréal et autre multionationale: cela fait-il de nous des pourries de vendues ? Nous ne le pensons pas. En revanche, on aime à penser que la presse papier a toute sa légitimité à vendre quelques feuilles au grand capital pour (sur)vivre. On aimerait bien que les blogueuses arrêtent de prendre la mouche pour un édito, creux, et sans grand intérêt. Bah quoi ? Vous savez comment tourne le monde, non ?!!

Un blog dont la lecture de l’édito du dernier Glamour nous a plue, c’est Maybach Carter. Parce qu’elle dit exactement ce que nous pensons depuis belle lurette. Elle cause de la jalousie des blogueuses mode entre elles, elle cause de toutes ces nanas qui ouvrent un blog pour devenir famous en montrant leur dernier valoche Topshop, elle cause de ces Garance qui se font rares et tant mieux, elle cause de cet appât du gain qu’on voit dans les yeux de certaines. Et pourtant, on s’appelle Besnob, mais on peut vous dire : les influentes et les pas influentes, on les croise, on les observe, on les apprécie, on sourit et ce qu’on retient, c’est que les plus humbles ne sont pas forcément celles qu’on croit (enfin pas toujours, d’ailleurs, ragot : admirez Violette et La Méchante dans une soirée, c’est à se tordre de rire, et vous voulez le pire, c’est qu’on comprend les deux – qui se détestent). Voilà, juste pour vous dire : la blogo mode, on en est, mais on s’en tape le coquillard. Au lieu de jalouser les autres, faites un blog qui vous ressemble, faites de la pub si vous voulez, partagez vos vrais coups de cœur, et surtout, arrêtez de rêver cette blogosphère putasse, c’est bon un temps mais croyez-nous, la mode et ceux qui la font ne trempent pas dans les soirées logo, paroles de modeuses rienàfoutredesfillesentutu.

Dans sa réponse-lettre ouverte et directe à Glamour, Anne-So de Cachemire et Soie fait avec belle plume, raison et pertinence l »état des lieux de la blogosphère actuelle, de son évolution naturelle à ses rapports avec une presse papier condescendante à son égard.  Tête froide et bien organisée, Anne-So est pour nous la première de la classe dans sa réaction au fameux édito, avec mention. Profitez bien de vos vacances, vous l »avez mérité.
Oui parce que force est de souligner que le plus irritant dans toute cette affaire, c »est le ton maitresse d »école de la rédac chef de Glamour. Dans le fond, face à un très jeune média comme celui du blog, certains adoptent le comportement de missionnaires début de siècle (presse papier paternaliste) face à ces indigènes-grands-enfants (la blogo) qu »il faut à la fois éduquer et discipliner et endoctriner, amen. Nous infantiliserions-nous pour prouver un quelconque pouvoir, une autorité, une ascendance (répugnant inceste)?

Mauvais soufflé vite retombé, cessons la vieille rengaine qui voudrait opposer des médias complémentaires plus qu »opposés, bonjour chez vous.

Edit 12h15: d »autres liens sur le sujet, pour étoffer le débat sur lequel on crache tout en le relayant, c »est vrai, c »est comme lire Voici en cachette, sauf que c »est plus trop en cachette, du coup. Attention, vous en aurez pour des heures: pour chacun de ces posts cités, des tonnes de commentaires à suivre et ce n »est pas le moins intéressant… Pierre-Jean, donc s »adresse ici aux blogueurs, avec qui il n »est pas toujours tendre. Mais aussi Petit Prunier et SaveMyBrain (d »accord avec Glamour).

The following two tabs change content below.

besnob

Jennifer + Marie :)


25 réponses à “Revue de Web n°56 : Glamour Vs Blogueuses Mode”

  1. Agathe dit :

    Hey hey… Encore une fois on est assez en phase sur le sujet 🙂 Et je plussoie totalement ce que tu dis que l’article de MayBach Carter, qui est la seule que j’ai lue jusqu’ici qui ait quelque chose d’intelligent à dire sur le sujet…

  2. lisou dit :

    c’est bien vrai moi j’ai un mini-blog et c’est pour m’amuser et partager une passion, après le reste……
    tiens un rayon de soleil je vais bronzer……….

  3. ninni dit :

    Moi je m’en fou totalement de cette histoire.
    JE suis plus choquée par l’histoire de Betty et Zara qui lui pique une photo d’elle l’imprime et sort des tshirt à son effigie sans qu’elle le sache :/

    La ce ne sont que des querelles de rien. Répondre et relayer ce n’est que donner de l’importance… Je suis bloggeuse et lectrice et je ne lis JAMAIS ces mags à la con bourré de pub!

  4. Pierre-Jean dit :

    Je crois qu’il en manque un dans votre sélection… et c’est étrange mais vous avez une sélection de billets allant tous dans le même sens ou plus ou moins !

    Si vous ne savez pas où trouvez le billet manquant demandez moi !

  5. mry dit :

    Sur ce coup les filles, on croirait que vous avez votre carte du Modem !

  6. deedee dit :

    En fait, ce qui est à mon sens assez grave et que vous ne relevez qu’à peine, ce sont les propos déformés par Gaël le Bellego.

    Écrire noir sur blanc en citant « j’avais peur d’accepter des pubs qui clignotent de partout mais j’ai finalement accepté pour me payer un sac à main », c’est assez malhonnête.

    Pour parler de ce que je connais.

    Le reste n’est que vieille rengaine ça, on est bien d’accord. Ce qui ne vous empêche pas de traiter du sujet… !

  7. Marie dit :

    @PJ: oui, c’est vrai mais nous ne sommes jamais exhaustives, non plus, sinon on y passerait la nuit! Et vous le weekend à nous lire…
    @Ninni: c’est vrai que relayer c’est donner de l’importance mais pour une revue de web, cela semblait naturel d’aborder ce qui émut la blogosphère cette semaine.

  8. Marie dit :

    @Deedee:J’invite tout le monde à aller vraiment lire vos différents posts dans le détail, nous, on ne fait que du reader’s digest…
    @MRY: pour le côté entrepreneur? Ou on s’est mal compris…
    (Jennifer, réveille-toi maintenant et viens-moi en aide).

  9. deedee dit :

    Yes, j’ai bien compris (je suis dure de la comprennette, surtout quand je suis sortie la veille mais je suis encore, sur ce coup là, ça va).

    Je m’amuse du fait que vous dénonciez le fait (oh la vilaine phrase. Tu vois, là on voit que je suis sortie la veille) le sujet soit éculé pour le traiter, justement.

    Mais c’est pas grave, hein !

  10. Marie dit :

    @Deedee: moi ça fait une semaine que je suis sortie la veille, je vais m’acheter un traducteur intégré. Hé, bin, heureusement que c’est pas grave 🙂

  11. […] Ce billet était mentionné sur Twitter par BeSnob. BeSnob a dit: @SBEP @MryEmery @AnneSo sont dans la revue de web : http://twurl.nl/2lcbij #besnob […]

  12. deedee dit :

    Moi, je serais plutôt preneuse de l’Alka Zelzer en intraveineuse. Si t’as ça sous le coude… !

  13. Jennifer dit :

    PJ : « Je crois qu’il en manque un dans votre sélection… et c’est étrange mais vous avez une sélection de billets allant tous dans le même sens ou plus ou moins ! »

    Ah bon ?

    @ tous : Le journaliste (et Deedee en cela a raison, on n’a pas assez insisté dessus, je reconnais que c’est un tort) a clairement déconné en faisant parler des fantômes.

    En revanche, dans le message de fond, je trouve que beaucoup de blogueuses sont incapables d’entendre le moindre petit reproche, bien sûr que certaines ont pris un melon de dingue !

    Mais comme je dis, ce ne sont pas forcément les plus « influentes » qui ont ce melon et cet appât du gain (qui n’est en rien gênant à mes yeux : arrêtons de vivre dans le monde des bisounours, surtout qu’en ces temps difficiles, je trouve mal venu de reprocher à une nana de se faire un peu d’argent avec son blog (ça sonne peut-être bateau, c’est pourtant bel et bien la vérité.

    Et puis il y a une sorte de ton parisianiste primaire camouflé dans l’édito qui m’irrite.

    @ Mry : la Suisse, nous ? peut-etre, en tout cas pour une affaire aussi banale, je le revendique alors. Mais si je devais être tout à fait honnête, à la différence de beaucoup, j’aime bien cet édito de merde. Parce qu’il fout un petit coup de pied au cul des blogueuses , et ça ne fait pas de mal.

  14. Jennifer dit :

    d’ailleurs si j’étais rédac chef de Glambof, pour punir justement toutes ces petites blogueuses vénales et sans scrupules, je les enverrais elles et leur valoches Zara à Guantanamo pour un stage de survie.

    (JE PLAISANTE – arff, ça ferait une bonne real tv)

  15. violette dit :

    Je ne suis pas du tout d’accord avec le ragot me concernant. J’appelle de suite Marie Lannelongue (ça va gueuler).

  16. frogita dit :

    bla bla bla… mon dieu et la paix dans le monde???

  17. […] Ce billet était mentionné sur Twitter par Basketsminijupe, BeSnob. BeSnob a dit: @SBEP @MryEmery @AnneSo sont dans la revue de web : http://twurl.nl/2lcbij #besnob […]

  18. Jennifer dit :

    D’ailleurs, la Lannelongue, elle serait de corvée de cirage sur l’île 🙂

  19. Hak' dit :

    Tout ce que je demanderais c’est de me faire rembourser les 1€80 pour ce numéro de Glamour « Mensonge sur la marchandise ». Non parce qu’avec un tel titre je m’attendais à du sang, du ragot, de la réponse en mode « thèse anti-thèse » et là rien. Un pet de mouche dans un cyclone de Floride (pas de quoi avoir une « réponse » un blog sur deux quoi, ça en devient aussi chiant qu’un même article sponso sur le nouveau yaourt à la fraise sur un tiers des blogs dans la même semaine…)

    Ou alors je pourrais toujours me mettre aussi au sponso pour financer mes lectures de presse féminine, pourquoi pas un billet sur le jambon de Bayonne, ça colle bien avec ma « ligne éditoriale »…

  20. Bon, c’est pas tout ça mais puisque Glamour a traité (ah, ah) du sujet du « vrai business des blogueuses mode » (et que, je le confesse, j’en ai tâté moi aussi sur mon blog, du buisness, de la réponse à Marie-qu’a-pas-vu-la-Vierge, etc.) quelqu’un aurait des nouvelles du faux, de business ?

  21. Marie dit :

    @Frieda: je crois que tu mets le doigt dessus, ahahaha. C’est un peu comme les « vrais gens » et les autres…

  22. Lourdes dit :

    Glamour…

    Et pourquoi pas Causette ?
    L’édito vous plaira surement plus semble-t-il…

    Pour preuve :

    http://www.brindecausette.fr

  23. civetta dit :

    j’aime bien ce passage:
    « Voilà, juste pour vous dire : la blogo mode, on en est, mais on s’en tape le coquillard. Au lieu de jalouser les autres, faites un blog qui vous ressemble, faites de la pub si vous voulez, partagez vos vrais coups de cœur, et surtout, arrêtez de rêver cette blogosphère putasse, c’est bon un temps mais croyez-nous, la mode et ceux qui la font ne trempent pas dans les soirées logo, paroles de modeuses rienàfoutredesfillesentutu. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

YOU MAY LIKE

MDR, LOL, :D

Basique chic ou cheap ?

Nature et découverte