logo

Revue de web n°51 : Tutti frutti

revue_de_web_besnobUne fois n’est pas coutume, la revue de Web n’a pas de thème défini aujourd’hui, l’une est à Paris et l’autre à Istanbul pour la Fashion Week, le couple séparé et c’est l’anarchie, le désordre, le bordel disons-le ! Au programme pour cette rubrique hebdo : Baptiste Viry chouchou des snobettes, les blogueuses modasses pour André, l’humour des UMPistes chez le taxidermiste. L’actu et la mode vue par les blogueurs, c’est tout de suite !

Si vous adoriez les nœuds pap’ d’Alexis Mabille, vous allez vite le trouver has-been en découvrant les nœuds à bretelles de Baptiste Viry. C’est chez qu’on s’extasie devant les accessoires décalés ultra chic de ce créateur sur qui il faudra compter en 2010. Egalement des ceintures d’officier, des sautoirs à porter sur seins nus à Formentera avec le futur ex de Jade et un béret de marin à tomber. La Souris, doit-on te remercier de nous mettre un pied en été et le compte à la Banque de France ?

Big up aux 6 blogueuses mode dont André a décidé de confier le design de paires de chaussures pour l’été ! A l’image de Sea of Shoes pour Urban Outfitters, les blogs de Miss Glitzy, Coline, Sushi Pedro, Violette, Walinette et Balibulle sont désormais les créatrices attitrées de la ligne Quand les blogueuses s’en mêlent pour André. Le point fort de cettte association, c’est que les blogueuses choisies parlent à tout le monde, à la parisienne comme à la provinciale, à la fashionista comme à Mademoiselle Tout le monde. Pour notre part, ce sont les derbies de Miss Glitzy qui nous ont le plus séduites, ainsi que les ballerines-mocassins de Mimnor (Sushi Pedro). Bémol pour les sandales de Walinette, qu »on trouve un peu trop lourdes, pour ne pas cheap. Mais dans l »ensemble, on aime et on en reparlera prochainement.

On peut rire de tout mais pas avec n’importe qui, dit-on. Encore faut-il être doué d’une certaine intelligence du rire,  d »un esprit vif capable de sortir les mots, bons ou médiocres, au bon moment. C’est ce qu’on se dit après avoir eu vent de « l’affaire » du drapeau de Dominique de Villepin. Rappel des faits : hier, l’équipe d’Action Dicrète de Canal décide de provoquer gentiment les membres de l’UMP en accrochant un portrait de l’ancien Premier Ministre au siège de l’UMP. Un acte qui aurait pu donner lieu qu »à d »attendus et modestes rires jaunes si le drapeau n’avait pas été arraché et utillisé comme paillasson par les membres du parti. L’UMP finit de foutre en l’air le peu de bonne réputation qu’il lui restait grâce à un dénommé Mathieu Barbot, qui a eu la mauvaise idée de diffuser des photos du drapeau piétiné via son compte Twitter. Tout est médiocre dans cette histoire, comme la relate si bien Diego-San. Mais que faisait Nadine ?!

The following two tabs change content below.

besnob

Jennifer + Marie 🙂


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

YOU MAY LIKE

So cuuute !

My Personal Beauty

Pourquoi faire compliqué…