Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/14/d268350180/htdocs/wp-content/plugins/wordpress-ping-optimizer/cbnet-ping-optimizer.php on line 533
logo

Au suivant


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/14/d268350180/htdocs/wp-content/plugins/really-simple-facebook-twitter-share-buttons/really-simple-facebook-twitter-share-buttons.php on line 538
Les petites robes noires à l'entrée du salon

Les petites robes noires à l'entrée du salon

Oui alors, ne vous attendez pas non plus à un rapport complet comme de l’All Bra(i)n sur ma virée au Who’s Next. D’abord parce que j’ai pitié de vous et que c’est dense et qu’il parait que vous ne dépassez pas 2 minutes de lecture d’un coup (d’après google analytics). J’y reviendrai ainsi à coups de focus sur des marques repérées sur place, au fil de l’eau.
Mais afin d’être un peu généraliste tout de même, l’impression d’ensemble après quadrillage attentif des allées laisse percevoir une tendance lourde pour l’été prochain : Le nature et découverte, ambiance éco même si pas systématiquement bio. Authentique, romantique, doux, les formes y sont loose, vagues, flous, les matières font la part belle au tissé apparent, chanvres rugueux, dentelles macramées, cotons et lins quasi bruts, cuirs coupés à cru, les couleurs rayonnent par leur non-couleur, grège, beige, mastic clair, argile, blanc cassé, coquille, plâtre, vous voyez le topo.
Et sinon, du bleu lavande, de l’argenté, toutes les couleurs franches à la Pantone et du noir clouté pour changer (anachronique en plein cagnard?), on en reparlera.

Les petites blouses roses, autre accrochage chorale du salon.

Les petites blouses roses, autre accrochage chorale du salon.

Du rose aussi, au travers de l’autre accrochage chorale (après les robes noires de multiples créateurs)… Des blouses roses (emblème éponyme de l’association Les Blouses Roses qui vise à améliorer le quotidien des malades à l’hôpital) sont travaillées par de grands noms de la couture et sont ensuite (et jusqu’au 17 septembre) mises en vente aux enchères chez Espace Max (l’argent est reversé à l’association).

Quoi d’autre? Un espace vintage était bel et bien présent, du côté de l’accessoire (Première Classe). Oui, je suis la première à m’abreuver de trouvailles issues du passé pas très lointain des fripiers du marais, et un salon dédié à la mode ne peut faire l’impasse du vintage actuellement. Mais c’est un peu absurde de parler de tendances et de collections à venir pour des boutiques qui renouvellent leur offre au gré des arrivages (un par semaine en moyenne)… Tu vois, en gros, si tu avais peur de manquer, il y aura toujours de la chemise à carreaux et du jean au kilo chez Kiliwatch. Mais dans le cas d’une véritable intervention sur l’item vintage (customisation, recoupe, rajout), ah, là, ok, il est légitime de parler de collection. Et j’attire, à ce propos, votre attention de modeuse prête à exulter sur Room Service. Allez voir ça et les plus rétives au second hand m’en donneront des nouvelles. Premier coup de cœur à vous faire adorer.

Au revoir.

The following two tabs change content below.
Elle vous raconte la mode de A à Z, sans hésiter à prendre des chemins de traverse, ne voit la vie qu’à condition d’être perchée sur des escarpins et n’oublie jamais que les vêtements sont avant tout une manière de se mettre en scène et de jouer…! Contact : marie@besnob.fr

Derniers articles parMarie (voir tous)



4 réponses à “Au suivant”

  1. Stéphanie dit :

    Marrant ça, j’allais aborder le sujet sous cet angle. On était connectée ce jour-ci. 😉
    Tu as trouvé le bon angle de vue pour les blouses roses. J’ai toute une série que tu découvriras quand bon me semble.

  2. Marie dit :

    @Stéphanie: Pas suffisamment connectées pour ne pas se rater, hélas…

  3. Stéphanie dit :

    Ce n’est que partie remise 🙂

  4. Hak' dit :

    Surtout ajouter que la chemise à carreaux et le jean vaut son pesant (de fils?) d’or, du vintage pas si vieux au prix du neuf, hum hum (en même temps c’était Kili)
    Mais j’ai vu des choses bien intéressantes niveau tendances, même si c’est un peu la même chose que l’année dernière. Je suis juste déçue d’avoir raté le défilé, par contre mes yeux n’ont pas pu manquer la tente VIP et le stand Ed Hardy. Normal, vu toutes ces couleurs, j’ai même eu peur d’y perdre la vue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

YOU MAY LIKE

Vieille canaille

Danseuse de bitume