Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/14/d268350180/htdocs/wp-content/plugins/wordpress-ping-optimizer/cbnet-ping-optimizer.php on line 533
logo

It saks!


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/14/d268350180/htdocs/wp-content/plugins/really-simple-facebook-twitter-share-buttons/really-simple-facebook-twitter-share-buttons.php on line 538

saksAlors quoi, j’ai découvert que Saks FithAvenue livrait dorénavant en France. Je doute que cela nous fasse autant d’effet que Topshop à son époque ou New Look très récemment, dans un sens c’est tant mieux, surtout pour notre 1/postier, 2/banquier. Oui, Saks, c’est vraiment l’institution, la grand magasin de luxe à la New Yorkaise (depuis 1948) qui s’il fit rêver à une période moins mondialisante n’est plus que le temple du conventionnel friqué. C’est vrai, toutes ces marques du luxe et du prêt-à-porter incontournables et parvenus y sont, voilà. Mais trop c’est trop, ça donne le tournis mal au cœur. Comme je trouvais plutôt fastidieux de fouillasser pendant des heures afin de dégoter un modèle sortant un peu des sentiers battus bon ton de la mode riche mais bien polie, j’ai mené une enquête sociologique; oui, les sciences humaines ne me feront pas trop la guerre, c’est l’été, on n’a tout de même pas grand chose à se mettre sous la dent, intellectuellement parlant. Alors voilà, je suis allée à la rubrique blanche moutonnière des modèles les plus achetés, les best sellers de Saks (chaussures, hein).

Il me semble à moi que si j’étais une blindée new yorkaise je n’achèterais pas du tout ça. C’est d’un mainstream, aucune imagination, que des trucs de rombières ou de femmes qui apprennent par cœur le VOGUE et l’utilisent comme nous on se sert de la liste des courses au Franprix… (Waoh, il y a les Louboutin de Sex & the City de 98, si alternatif). Il est vrai que je suis plutôt une fauchée parisienne, de toutes façons. J’espère que cette analyse de marché vous aura diverti. See You.

Crédit photo: Saks Fifth avenue.

The following two tabs change content below.
Elle vous raconte la mode de A à Z, sans hésiter à prendre des chemins de traverse, ne voit la vie qu’à condition d’être perchée sur des escarpins et n’oublie jamais que les vêtements sont avant tout une manière de se mettre en scène et de jouer…! Contact : marie@besnob.fr

Derniers articles parMarie (voir tous)



12 réponses à “It saks!”

  1. Stéphanie dit :

    Un peu d’audace et d’excentrité, que diable !

  2. Pierre-Jean dit :

    En même temps si tu achètes les simple 100, tu es tranquille au niveau du style pour au moins 20 ans, rapport investissement plaisir imbatable. Bon je serais ravi de découvrir que mon hypothétique prochaine cop’s les ait au pied… C’est bon de rêver. @ +++

  3. Marie dit :

    Oui, c’est de la valeur sûre, évidemment. Mais un brin ennuyeux, du coup, non?

  4. Cam dit :

    A tout éventuel généreux donateur, je chausse du 38!

  5. Stéphanie dit :

    @ Pierre-Jean : Nulle ne conteste la nécessité d’une paire de Loub’s noire. Je suis folle de la paire en python que je porterai tout le temps, même en dormant.
    J’ai repéré une paire en satin rouge orné d’une fleur en plumes…
    AAAh ce Christian me rend dingue

  6. Marie d'... dit :

    Zut alors, je me rends compte que dans mon placard, mes principales chaussures (ballerines, escarpins…) sont NOIRES. Je me sens pas très originale pour le coup.
    Enfin je te comprends quand même Marie, mes escarpins talons-aiguilles noirs sont à peu près la copie conforme de ces louboutins Pigalle. Alors quitte à mettre 414$ autant prendre des chaussures originales ou un peu plus colorées…

  7. Marie dit :

    @Marie d’…: exactly what I meant!
    (Et ouaih, en english si je veux).

  8. Pierre-Jean dit :

    @ Stéphanie, moi j’ai un faible pour les filles qui ont un faible pour Christian, rires. @ +++

  9. Pierre-Jean dit :

    @ Marie : ah non absolument pas ennuyeux, les louboutins sont parfaites pour travailler le reste de la tenue.
    @ +++

  10. Stéphanie dit :

    @ Pierre-Jean : pour les (re)métisses blanc sale, désargentée et déjantée, aussi ? 😉

  11. willykean dit :

    Ah les Louboutins!

    Je craque littéralement. Heureusement comme vous le dites, c’est loin et on réfléchit par deux fois avant de passer commande.

    Mais je les adore, virtuellement.

  12. Marie dit :

    C’est l’histoire de ma vie sur ce blog : adorer virtuellement!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

YOU MAY LIKE

Walter Ego

Les sites likés cette semaine