logo

Revue de Web n° 22 : Body & soûle

body_american_apparel1
Armées d’altères et de lingettes, cette semaine, les BeSnobettes de choc s’attaquent au cas du body. C’est beau, dis ? Autrement appelé juste au corps, autrefois toujours de lycra tendu, celles qui sont nées avant la dernière pluie l’ont bien connu. Ça s’en va et ça revient, le body est hype, le body Derek, le body envahit la blogo. Au final : beaucoup d’appelés, peu d’élus, on note bien que l’item combine à la fois l’improbabilité StefdeMonac’ et l’impraticabilité de la pisseuse lambda… Mais quoi, c’est la mode qui veut ça. Let’s move.

Le body est beau, oui (mais)

Avant-gardiste de la tendance (via ELLE, c’est assumé), Baby Modeuse sélectionne le body dès mars dernier. Comme c’est le temps des giboulées, l’item fait partie, en photo, des 8 must-have de l’été à venir selon BM. Hasard ou réalité des faits non encore testés en vrai, le juste au corps, dans cette liste, arrive bon dernier. Malgré l’enthousiasme de l’hiver qui finira bien un jour, Baby Modeuse nous met tout de même en garde contre l’effet « rôti ficelé » et nous incite à porter le body bien ceinturé. Vous allez découvrir que tout le monde arrive au moins à cette première conclusion. Et tout le monde enchaîne assez vite sur les problèmes de boissons, car qui dit boisson dit vessie. Mais nous n’étions qu’en mars et Baby Modeuse ne buvait pas, à l’époque…

En mai, la Souris Teigneuse se penche elle aussi sur le body case. Lucide quant au fort potentiel 80’s et/ou gymnaste de la pièce improbable, elle arrive néanmoins à nous fournir une sélection qui nous ferait presque pencher vers l’addiction. C’est sûr, notre banquier nous fera sûrement la gueule pour l’éternité, mais le Stella McCartney ou le Margiela à sequins nous font dangereusement de l’oeil.
Tu crains, la souris, t’as failli nous faire plonger…

Bien évidemment le chaud sujet du body est passé par BeSnob, le 10 juin dernier. Nan, tu sais, avoir un avis sur tout, c’est notre métier. Sauf que là, bin c’était un No Way ou Yeeaaah ? C’est-à-dire que nous ne nous étions pas exactement mouillées et vous avions laissé parler. Nous sommes très démocrates aussi. Nous réservions notre avis, comme on dit, à des jours meilleurs ou plus déterminés, tiens, comme celui d’aujourd’hui…

Tinky Minky, elle, a craqué pour the body to have : le AA en noir. Six photos d’elle l’attestent, on n’est toujours pas fan. Le côté beaufisant du truc moulant, esprit synthétique et décolleté ultra bateau, porté avec son sarouel H&M, pardonne-nous (nous ne savons pas ce que nous faisons, etc…) mais ça donne un petit côté Danseuse-russe-en-Promod à l’ensemble, et c’est tout à fait, comment dire… Curieux.
Mais Tinky Minky n’est pas rancunière puisque même si elle reconnaît le taux d’emmerdement maximal à cause du non pressionnage du body, c’est sûr, elle va aussi l’acheter en gris. De la suite dans les idées, c’est déjà ça de gagné !

Sur le site communautaire BeautyFrenchTouch, Ness nous raconte comment elle a pris panique en réalisant pendant qu’elle faisait du step que le body serait bel et bien un must have cet été. Pas sûr que ce soit une bonne idée de diffuser des clips dans les salles de sport, au vu de la réaction de Ness, en mode warrior suante, devant les vidéos de Lady Gaga et autre Beyoncé en body. Ness a peur, Ness refuse de voir « des minettes se balader en plein centre ville ou sur les dancefloors en tenue de Madonna », et Ness en arrive à nous communiquer son angoisse. Heureusement, la chute de l’histoire déride les flippées avec l’image de Justin Timberlake en body. Tout de suite, on se sent mieux. Mais le mystère plane encore : le body passera-t-il pour nous/vous ?

Le corps à corps du body

Chez Mykindmagazine, on nous ordonne illico d’arrêter les menus Maxi Best Of du Macdo, sinon pas de body. Merde… Et nous qui pensions que Beth Ditto était la nouvelle icône mode à suivre. Alors c’est vrai, va vraiment falloir se mettre à la diète pour s’autoriser le body ? Pfff, la fashion life, c’est vraiment trop dur. Et puis on oublie un détail (qui tue) : le nichon plus gros que l’autre, comment on le planque dans un body qui met tous nos défauts en exergue ?! Oui, BeSnob se pose des questions de haute importance.

C’est clair et net, le body ne passera pas par Walinette ! Sur son blog, the beauty and the geek, elle donne toutes les raisons de son aversion, et comme on la comprend en regardant le « American Apparel » porté par une fille qu’on dirait Jennifer Beals. D’ordinaire fashion (un peu) victime, elle rejette en bloc le body qui, en vrac, écrase les seins, nous lâche de la pression et nous interdit de jeans.
Okay. Vu comme ça, c’est no way.

La fille facile du blog des filles faciles ne cache pas sa fascination pour le body. Elle adore, elle adule, elle hulule devant tant de beauté.
Surtout sur les autres. Rapidement tous ses rêves s’écroulent lorsque la fille reconnait que pour body porter, il faut être grave gaulée. Nous ne résistons pas à citer cette brillante analyse sémantique : « Parce que ton body, ça bodyne (du verbe « bodyner », synonyme de « boudiner »)« . Première blessure qui ne fait qu’annoncer la lente et violente descente aux enfers modesques de l’item… Rapidement, en effet, l’auteure met le doigt sur le deuxième grave écueil du dit body: comment on fait quand on a envie de pipi?

Il nous met trop de pression

Avec Willykean, du blog Je suis ce que je suis (Gloria Gaynor kassdédi), la philosophie sonne comme un hymne à la joie : on affiche son bonheur par ses tenues vestimentaires ; « La mode est libre, joyeuse, la mode se moque de la mode. A chacun d’en faire ce qu’il veut. » OK, on te suit. Et c’est dès lors rangées de son côté qu’on découvre que porter son body par-dessus son tailleur pantalon, c’est prouver au monde son ivresse de la vie. Si Jean Paul Gautier le propose en défilé, c’est forcément une bonne idée… Bon, nous on hésite quand même pour le coup. Non, tout réfléchi, on n’est pas pour : le body sur le pantalon, c’est trop compliqué pour faire pipi.

SmartyZabou, elle, a belle allure avec son body porté sous un débardeur échancré. Oui, en superposition c’est stylé. Mais quand vient son récit de la pause toilettes, on se demande quand même si, nous, on aurait insisté… Souffrir pour être belle, c’est une chose, mais se faire suspecter d’être une pornographe du midi simplement par que l’on s’est débattu pendant 25 minutes avec ces putains de pression qui cisaillent de partout? Nan, BeSnob ne pense pas que le jeu en vaille la chandelle. D’ailleurs, d’après la Smarty Sister, le body buzze mais on ne le trouve nulle part en magazin, y aurait-il une certaine justice?

Nous compatissons beaucoup avec Nizzagirl, qui pour Pure Trend a été forcée à body porter. On ne va pas dire du mal de la rédac chef, vu qu’on a la même, mais c’est quand même particulièrement pervers, ça, comme commande, d’obliger à tester le body. De quoi le (dé)tester rapide. Là aussi, l’épisode toilettes de la boite est cocasse. Nadia nous le confirme: arborer le body est excessivement contraignant. On apprend en outre que se débattre avec l’objet une journée entière est affreusement épuisant. (Coefficient de portabilité : 2/10, Crash test : 4/10).

Et franchement, vous croyez que les mecs trouvent ça sexy?

Crédit photo: American Apparel.

The following two tabs change content below.

besnob

Jennifer + Marie 🙂


4 réponses à “Revue de Web n° 22 : Body & soûle”

  1. willykean dit :

    Revue de blogs bien articulée, dans le respect de ce que nous écrivons. La première fois que je souris en découvrant un blog qui parle de ce que j’écris.

    ça change de ceux qui prennent carrément vos articles, les transposent sur leur blogs pour être payés au clic.

    Je viendrai vous lire plus souvent.

  2. jennifer dit :

    Et merci à toi, on ne connaissait pas non plus ton blog : heureuse trouvaille. Bon esprit, enivrons-nous de la vie, portons le body sur notre boyfriend ! ;))

  3. Pierre-Jean dit :

    Je referais donc le même commentaire que sur yeahhhh or not. Moi je trouve çà plutôt sexy mais évidemment pas forcément exposé à la face du mode, il faut que cela reste under et pas up. @ +++

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

YOU MAY LIKE