Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/14/d268350180/htdocs/wp-content/plugins/wordpress-ping-optimizer/cbnet-ping-optimizer.php on line 533
logo

Parfois, je préférerais vivre pieds nus sur une île…


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/14/d268350180/htdocs/wp-content/plugins/really-simple-facebook-twitter-share-buttons/really-simple-facebook-twitter-share-buttons.php on line 538

piedsDernièrement, dans Jennifer et le printemps… Après avoir critiqué ses contemporaines osant la chaussure d’été au premier rayon de soleil, notre héroïne (c’est moi, appelez-moi l’héroïne désormais, ça flatte mon côté Delon) se met en tête de relever le challenge et de jouer l’anglaise jamais frileuse le temps d’un pique-nique sur les quais de Seine.

Comme promis, j’ai donc fais l’expérience et chaussé mes sandales blanches avec mon boyfriend jean samedi dernier. A peine sortie de chez moi, malgré l’aiguille de la pendule pointant sur le 12, je regrette amèrement mon choix. Mais je suis en retard et n’ai plus le temps de remonter me changer. C’est parti pour six stations de métro où mes ongles de pieds et moi, on a clairement l’impression d’être à poil. Dans la rue, c’est pire : on est nus et congelés. J’arrive au pique-nique. J’ai froid. Je mange, je bois, j’ai toujours froid. Et pendant ce temps-là, je vois défiler devant moi des filles en robes manches courtes et me demande encore et toujours comment elles supportent ce vent glacial. A 17 heures, je rentre à la maison et à 20h, je sens la crève se pointer. On ne m’y reprendra pas : les chaussures d’été, c’est en été que je les porterai, point barre. N’essayez même pas, je vous garantis que vous le regretterez, et en plus on ne bronze pas, c’est nul !

Second mauvais plan de ce week-end : samedi soir, j’emprunte des Louboutin talons aiguilles d’une amie. Le talon, quelque chose comme 10/12 cm. Debout toute la nuit jusqu’à 4 heures du matin, à minuit déjà je commence à avoir mal aux pieds mais je me dis qu’il faut souffrir pour être belle. Tu parles ! Le lendemain, au réveil, je ne sens plus mes orteils. Comme s’ils étaient anesthésiés; ça ne fait pas mal mais je ne les sens plus. Je mets ça sur le compte des Louboutin et d’une mauvaise circulation sanguine. Sauf que ça fait maintenant 4 jours que mes orteils semblent morts, rien, je ne sens rien, tout juste comme des fourmis. Je commence à m’inquiéter. Cela vous est-il déjà arrivé ? Ca passe ou faut-il consulter un podologue ? QUESTION SÉRIEUSE.

Bref, le week-end prochain, j’investis les bars chauds en Converse.

Sérieusement, si les orteils anesthésiés suite à une soirée perchée sur des talons apparemment trop hauts, vous connaissez, aidez-moi !!!

PS : Je vous avaits dit que mes orteils ressemblaient aux doigt d’E.T., vous en avez désormais la preuve (le vernis pétasse, je sais, je sais…) !

Credit photo : JDT

The following two tabs change content below.

Jennifer

journaliste web
Avec son cœur d’arty choc, Jennifer de Tougarinoff, aristo bobo chic, nous régale de son regard clair sur la mode, les people, les gadgets, les souliers, la vie et (re) la mode, j’insiste. Journaliste et blogueuse pointue, trentenaire et totalement parisienne, (voilà, c’est fait pour les catégories socio professionnelles, que la belle explose régulièrement), Jen est au fait de l’actualité du monde et du coin de sa rue ; elle épingle façon vaudou tout ce qui anime les filles. Contact : jennifer@besnob.fr


20 réponses à “Parfois, je préférerais vivre pieds nus sur une île…”

  1. Ah moi je l’aime bien ton vernis pétasse ! Et tes doigts de pieds sont déjà tout bronzés : la vie est injuste grrrrrr
    Putain les Louboutins c’est ça alors : c’est hors de prix et en plus ça t’anesthésie les pieds ! Moi j’ai des Zara (talon tout aussi haut) mais j’ai jamais eu ce genre de problème héhé

  2. jennifer dit :

    Ah ouais, t’aimes bien ? cool. Si ça t’intéresse, le vernis est un Chanel « Organdy » n°165
    (bronzée pour de faux, merci autobronzant)

    et je te rassure, non, toutes les Louboutin ne transforment pas tes pieds en cadavres, j’ai des compensées Louboutin et tout va pour le mieux quand je les mets, mais là, je ne sais pas ce qui s’est passé, en tout cas, c’est bizarre, j’aime pas trop cette sensation

  3. Lucile dit :

    J’ai aussi eu ce genre de problèmes, talons hauts pendant une soirée alors que j’en mets jamais…
    Un de mes orteils a ensuite refusé de bouger pendant quelques temps, comme s’il était anesthésié. Ca a duré peut-être une semaine, une semaine et demie puis retour à la normale.
    Maintenant je réfléchis à deux fois avant de mettre des talons jusqu’au bout de la nuit !

  4. Pierre-Jean dit :

    Ohhhhhhhhhh le pied ! Ils sont mignons ces pieds et je trouve le vernis discret. Mais c’est sûre que pour être une va nu-pieds en cette saison il faut être dans le sud. @ +++

  5. jennifer dit :

    Lucile : tu me rassures un peu, je ne suis pas un cas isolé. Bon, y a plus qu’à attendre donc… Handicapé moteur je suis. 😉

    Pierre-Jean : Le sud ! j’en rêve. De la chaleur, du sable chaud bourré de microbes, une peau dorée, oui oui oui

  6. Pierre-Jean dit :

    Je sais que ce n’est pas encore l’été mais en avril il y a un merveilleux évènement, le festival international des arts de la mode à Hyères, j’y serais parce que c’est très bien et à moins de 60km de chez moi et pour toute les fashionistas parisienne c’est déjà l’été, rires. @ +++

    Ps : rooooooooooooh le sable chaud bourré de microbe et le métro ?

  7. Lucie dit :

    Pour tes orteils, t’inquiete pas c’est rien ca m’est deja arrivé! Apres des heures de danse et un retour a la maison a pied a 6h du matin, moi aussi j’ai eu deux orteils morts lol… je sentais pas quand je le touchais, ni froid, ni chaud ni rien… Et puis ca a du revenir progressivement parce qu’un jour je me suis rendu compte que je les sentais tres bien! Donc c’est rien de grave! Par contre ca a pris quelques semaines… Je crois que c’est du a la compression d’un nerf ou un truc comme ca!

    Enfin bon patience, et ca ira mieux… Mais bon ca m’empeche pas de remettre les memes chaussures!

  8. aaa complet e& anonyme dit :

    Tes pieds, on dirait presque des mains !
    Si ça se trouve tu pourrais écrire avec etc ?
    T’as jamais essayé ? ,-)

    (en tout cas ça doit bien t’aller les bagues de pieds)

  9. L’autobrozant tu mets quoi ? Moi à chaque fois, ça fait naze. Pourtant c’est du lancome.
    Je vais me mettre au truc oenobiol solaire. Il parait que ça fait bronzer.

  10. Marie d'Aix dit :

    Il faut prendre les auto bronzants Uriage. Très bons. Pas de traces. Pas de couleur orangée.

  11. ava dit :

    ptain on est soeurs de pieds 😮 ! tu arrives aussi à saisir une clope/un stylo/une rose/un curly entre tes doigts de pieds? je croyais être la seule sur terre, comme quoi l’originalité, hein…

  12. Jennifer dit :

    Ava : grave ! je peux même écrire (bon ok vite-fait mais qaudn même), et je les bouge super bien, en fait ça fait limite peur aux mecs quand je leur montre un matin au lit (et après je m’étonne de ne pas en garder un !). Soeur de pieds, aaaaah trop chouette !

    AAA : Lancaster

    yep, toujours les orteils anesthésiés, je m’habitue en fait.

  13. azzor dit :

    tes doigts de pied sont absolument magnifiques , si ça peut te rassurer…

  14. Jennifer dit :

    Oui, ça me rassure.

  15. jennifer dit :

    Merci fin connaisseur !

  16. Benjamin dit :

    Sachez cher Jenni, que si vous réhiterez une telle experience, je serai présent pour un massage réparateur de vos joulis petons! 🙂

  17. Jennifer dit :

    Ah, un fétichiste ? 😉

  18. Benjamin dit :

    Voui ! 🙂
    Mais moderé hein!
    Comment peut il en être autrement lorsqu’on vois la photo de vos petons! 😀

  19. Jennifer dit :

    Merci pour le compliment (et pour l’offre donc!) 🙂

  20. Benjamin dit :

    Encore faut il s’en donner les moyens 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

YOU MAY LIKE

Vous, je vous veux…

I’m pure, I’m proud