Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/14/d268350180/htdocs/wp-content/plugins/wordpress-ping-optimizer/cbnet-ping-optimizer.php on line 533
logo

Fuck la fashion (ou let me fuck)

Jcdc1
Le retour du cuir, ok. Les ceintures partout, ok. Les pantalons à pinces, oui. Le vrai retour du sarouel, grand oui. Les couleurs automne façon rouille et soupe de poisson sur la cinquième avenue, oui mais rien de vraiment révolutionnaire. Le vert, le rouge, le jaune pep’s, le bleu Klein et nos Repetto vernies fluo de l’été, oui, ça nous évitera la déprime en novembre. Le spencer en force, l’imprimé dans tous ses états, retour (le vrai ?) des jupes et robes boule; oui il y a tout de même quelques très bons points à donner. Notons aussi que Jean Paul Gaultier continue sa quête du toujours plus glamour à l’aide de fourrure par ci par là (moi la fourrure…). Mais sinon, franchement, cette fashion week parisienne était-elle si mémorable ? Parce que du côté des Chanel, Chloé&co, mon Dieu, c’est d’un nian-nian néo-romantique à rendre frigide Carla Bruni (oui, tu me diras, maintenant elle n’en est plus très loin) !

C’est vrai, je suis en pleine déprime post-rupture donc il est possible que je trouve tout nul en ce moment… mais malgré tout, à part le défilé de Castelbajac, rien ne m’a (re)donné le goût d’une mode 100% renversante. Je vous laisse avec quelques tenues de la collection Hiver de Castelbajac, avec ses clins d’oeil à gogo à la génération adulescente : sac Rubik’s Cube, smileys, robes Minnie, des gros pois clownesques blancs sur fond orange bref cet éternel ado a su me redonner le sourire (avec une spéciale dédicace aux gros nuls de mecs qui larguent les filles parfaites (sic) avec les moufles façon gant de boxe)…

Jcdc_2

Jcdc3

Jcdc4

Jcdc5

Jcdc2

The following two tabs change content below.

Jennifer

journaliste web
Avec son cœur d’arty choc, Jennifer de Tougarinoff, aristo bobo chic, nous régale de son regard clair sur la mode, les people, les gadgets, les souliers, la vie et (re) la mode, j’insiste. Journaliste et blogueuse pointue, trentenaire et totalement parisienne, (voilà, c’est fait pour les catégories socio professionnelles, que la belle explose régulièrement), Jen est au fait de l’actualité du monde et du coin de sa rue ; elle épingle façon vaudou tout ce qui anime les filles. Contact : jennifer@besnob.fr


10 réponses à “Fuck la fashion (ou let me fuck)”

  1. Allez, courage : quand on a le sens de la mode, on a besoin de rien d’autre, et surtout pas d’un mec !

  2. Allez, courage : quand on a le sens de la mode, on a besoin de rien d’autre, et surtout pas d’un mec !

  3. Arielle dit :

    Je me vois bien débouler avec la dernière tenue, surtout les gants.. et là je défonce 2-3 personnes. oh oui

  4. Arielle dit :

    Je me vois bien débouler avec la dernière tenue, surtout les gants.. et là je défonce 2-3 personnes. oh oui

  5. Jennifer dit :

    hmmm… ça me fait penser à cetet chanson de la grande Sophie : « du courage, du courage, du couraaaaaage ! »
    mouais, allez, du courage.

  6. Jennifer dit :

    hmmm… ça me fait penser à cetet chanson de la grande Sophie : « du courage, du courage, du couraaaaaage ! »
    mouais, allez, du courage.

  7. Amelimelo dit :

    Il y avait de belles pièces chez Ungaro non ? Moi, j’ai craqué pour la robe couleur chair

  8. Amelimelo dit :

    Il y avait de belles pièces chez Ungaro non ? Moi, j’ai craqué pour la robe couleur chair

  9. Jennifer dit :

    il y avait de très belles pièces chez yrukievich aussi, enfin c’est du yurkievich hein 😉

    bon, je m’achète des escarpins demain pr me changer les idées ? je vois mon ex vendredi à une soirée, bien envie d’une robe sexy et de talons hauts pr bien le faire chier !

  10. Jennifer dit :

    il y avait de très belles pièces chez yrukievich aussi, enfin c’est du yurkievich hein 😉

    bon, je m’achète des escarpins demain pr me changer les idées ? je vois mon ex vendredi à une soirée, bien envie d’une robe sexy et de talons hauts pr bien le faire chier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

YOU MAY LIKE

In or out ?

Demain, j’arrête !