logo

Patine d’étoiles

Ballerinezadigetvoltaire
Ballerinezadigetvoltaire_1
130 euros, c’est cher mais c’est le prix à payer pour avoir des ballerines de ville dans lesquelles on peut marcher toute une journée sans rentrer en pensant aux fameux pieds plats des bidasses recalés. Tout petit talon qui suffit à faire de nos après-midi shopping un plaisir non-stop et des couleurs en veux-tu en voilà, passe-partout avec un jean et un petit cardigan Agnès b, classique mais intemporel. Et ce cuir irrisé qui donne la touche baroque aux souliers des demoiselles classiques, j’ai toujours trouvé cela charmant car désuet. Mon coup de coeur ultra-basique de cette semaine.
Ballerines "Candy", 130 € chez Zadig&Voltaire.
Credit photo : Zadig&Voltaire

The following two tabs change content below.
Elle vous raconte la mode de A à Z, sans hésiter à prendre des chemins de traverse, ne voit la vie qu’à condition d’être perchée sur des escarpins et n’oublie jamais que les vêtements sont avant tout une manière de se mettre en scène et de jouer…! Contact : marie@besnob.fr

Derniers articles parMarie (voir tous)



Une réponse à “Patine d’étoiles”

  1. Audrey dit :

    simple et efficace! J’adore!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

YOU MAY LIKE

Le cachemere est mon ami